Jeunes Gonfrevillais.fr

le blog municipal des jeunes gonfrevillais

Vous êtes ici : Accueil » Actu » Initiatives » Action Citoyenne » Un concert géant pour soutenir les sans-papiers

Solidarité

Un concert géant pour soutenir les sans-papiers

D 13 septembre 2010     A Redac    

Un projet de loi sur l’immigration sera présenté devant l’Assemblée Nationale en septembre. Pour exprimer leur radicale opposition à cette nouvelle loi scélérate, de nombreux artistes donneront un concert exceptionnel à Bercy le 18 septembre.

Affiche Rock sans papiers

Le nouveau projet de loi Besson vise une nouvelle fois à réduire les droits des migrants et ceux de leurs soutiens. Ce projet renforce considérablement le pouvoir de l’administration aux dépens des étrangers. Présenté comme un simple texte technique visant à transposer des directives européennes, il instaure en réalité un véritable régime d’exception : privation de liberté sans contrôle judiciaire, création de zones d’enfermement laissée au bon vouloir de l’administration, institution du bannissement, etc.

Cette perspective a provoqué la réaction de nombreux artistes, musiciens, comédiens, réalisateurs, écrivains, plasticiens, professionnels de la musique, du spectacle, du cinéma, de l’information, de la culture, des scientifiques et universitaires, des personnalités associatives, syndicales et politiques… qui, avec la majorité des citoyens français, se déclarent solidaires des milliers de sans-papiers qui grandissent, étudient, et vivent à nos côtés dans notre pays.

"Nous refusons que des enfants, souvent nés et scolarisés en France, soient expulsés avec leurs parents vers des pays qu’ils ne connaissent pas ou plus et dont certains ne parlent même pas la langue. Nous refusons que des parents soient arrêtés, menottés, rudoyés, humiliés et enfermés dans des Centres de Rétention Administrative sous les yeux de leurs enfants. Nous refusons que des familles parce qu’elles n’ont pas de papiers soient séparées, le père brutalement expulsé à des milliers de kilomètres tandis que la mère et les enfants restent ici, souvent dans la misère et traumatisés à vie. Nous refusons que des travailleurs, qui bien souvent exercent leur métier dans des conditions pénibles, car sans droit, dont la plupart cotisent (retraites, maladie, chômage...) et paient des impôts en France vivent en permanence dans la peur et la clandestinité. Nous refusons les lois Besson sur l’immigration qui bafouent le droit d’asile français et font honte au pays des Droits de l’Homme", peut-t-on lire sur l’Appel du 18 septembre où les signataires appellent à résister "contre des pratiques indignes et inhumaines".

Signataires de l’Appel, de nombreux artistes monteront sur scène le 18 septembre pour dire non aux lois liberticides. Sont annoncés Jean-Louis Trintignant, Cali, 113, Agnès Bihl, No one is innocent, Nosfell, Clarika, Agnès Jaoui, Oxmo Puccino, Abd al Malik, Emily Loizeau, Jacques Higelin, Yves Jamait, Aldebert, Tryo, les Têtes Raides, Jeanne Cherhal, Reda Taliani, Cheb Bilal, les Wampas, Daniel Darc, Soan, Sinsemilia… Trois scènes, six heures de spectacle pour dire - fermement et joyeusement - non à la politique du gouvernement, il ne faut pas rater ça.

D’autres artistes sont solidaires de la démarche. C’est le cas de Francesca Solleville, Fenouil et les Fines herbes, François Corbier, La Grande Sophie, La Parisienne libérée, Mickey 3D, Le Peuple de l’Herbe, Serge Utgé-Royo, Anne Sylvestre, Kent, Dominique A, I AM, Hubert-Félix Thiéfaine, Yvan Le Bolloc’h, Les Ogres de Barback, Didier Porte, Renan Luce, Keren Ann, Salif Keïta, La Canaille, Hocus Pocus, La Chanson du Dimanche, Dubamix, François Morel… La liste est loin d’être définitive.

Concert de soutien aux travailleurs et familles sans papiers. Paris-Bercy samedi 18 septembre à partir de 19 heures.

Une initiative soutenue par Act Up Paris, Amoureux au ban public, AutreMonde, CFDT, CGT, Cimade, Emmaüs International, FCPE, France Amérique latine, FSU, Gisti, Réseau Education sans frontières, Ligue des Droits de l’Homme, MRAP, Salam, Solidaires, Zebrock.

Les artistes jouent bénévolement, la Ville de Paris prête la salle, la Fnac offre des réseaux d’affichage, des graphistes et des professionnels du spectacle travaillent gratuitement... Les bénéfices seront intégralement reversés aux travailleurs sans-papiers en grève, qui luttent et se battent depuis des mois dans des conditions très dures pour obtenir enfin le droit de vivre et de travailler légalement en France.

Plus d’informations sur le site Rock sans papiers où vous pouvez également signer l’Appel du 18 septembre.


Voir en ligne : Site Rock sans papiers


Tarif unique : 29 euros. Réservations au 0892 390 490.

Enregistrer au format PDF

Dans la même rubrique

6 mars 2017 – Les jeunes à l’honneur

2 mars 2017 – Une réception pour les jeunes électeurs

8 mars 2016 – Les jeunes citoyens à l’honneur !

3 mars 2016 – Cap sur la citoyenneté

1er juin 2015 – A la rencontre des Hibakusha

Rechercher

Brèves les + récentes

Prochainement

Voir tous les évènements

Radio Blog

HTML5 Audio Player with Playlist