Jeunes Gonfrevillais.fr

le blog municipal des jeunes gonfrevillais

Vous êtes ici : Accueil » Actu » Collège » Soyons courtois dans les bus !

Prévention

Soyons courtois dans les bus !

D 19 octobre 2011     A Redac    

Une journée de sensibilisation à la sécurité et à la courtoisie dans les transports en commun était organisée, ce lundi, au collège de Gonfreville l’Orcher.

JPEG - 64.1 ko
Prévention dans les bus
François Bedel et Régine Berlemont ont rappelé aux élèves les règles de savoir-vivre dans les transports en commun.

En partenariat avec la ville de Gonfreville l’Orcher et Bus Océane, le collège Gustave-Courbet proposait de sensibiliser ses élèves à la courtoisie et à la sécurité dans les transports en commun. Tous les élèves de 6ème ont pu rencontrer Jean-Marie Lecoeur, responsable de la sécurité-médiation de la Compagnie de Transport de la Porte Océane et Régine Berlemont, chauffeur de bus depuis 30 ans.

JPEG - 60.6 ko
Bus Océane
Le bus de la compagnie Bus Océane était garé toute la journée dans la cours du collège.

Les collégiens ont regardé deux films sur la sécurité dans les bus, puis sont montés dans le bus garé dans la cours du collège. Ils ont rencontré un médiateur de la ville de Gonfreville l’Orcher et la conductrice du bus qui leur ont rappelé le rôle des contrôleurs et des chauffeurs, les règles de savoir-vivre... Ils leur ont également parlé des problèmes de sécurité que peuvent poser les incivilités

JPEG - 64.2 ko
Médiateur
François Bedel, médiateur de la ville, a expliqué aux élèves le rôle des contrôleurs de bus.

"Le bus est un moyen de transport et non pas un terrain de jeux, a rappelé François Bedel, médiateur et responsable de la cellule de veille de la ville. Il y a plusieurs caméras dans les bus. En cas de problèmes, les films servent de preuves."

JPEG - 54.6 ko
Sécurité dans le bus
Régine Berlemont, conductrice de bus depuis 30 ans, a donné quelques conseils de sécurité aux collégiens.

La conductrice du bus a invité les élèves à réfléchir aux conséquences de leurs actes. "Les actes de vandalisme coûtent chers à la compagnie, mais aussi à l’auteur. Si le casseur est identifié, on le fera payé. Autrement dit, pour des mineurs, on fera payer les parents. Un siège coûte 250 euros, une vitre latérale environ 1250 euros, énumère Régine Berlemont. Un acte de vandalisme peut aussi blesser les passagers, et ça peut être grave. Pensez-y ! La sécurité des passagers est notre priorité. En cas d’agressions, de casse… on préfère faire descendre tout le monde."

L’objectif de ce moment d’information était aussi de rappeler les règles de sécurité. Comment descendre du bus sans prendre de risque ? Comment sortir du véhicule en cas d’urgence ? Comment actionner les ouvertures de portes ? etc.

JPEG - 49.3 ko
Conducteur
Les élèves de 6ème ont pu prendre la place du conducteur.

L’opération sera renouvelée début novembre pour les élèves de 5ème du collège Gustave-Courbet. Au total, ce sera prêt de 280 élèves qui auront été sensibilisés.

Enregistrer au format PDF

Dans la même rubrique

31 mai 2018 – Des t-shirts pour les collégiens sportifs

8 mars 2018 – Les métiers de mon quartier

27 février 2017 – Des vélos bizarres

21 février 2017 – Slam ta vie au collège !

17 janvier 2017 – Les élèves lauréats ont reçu leur diplôme

Rechercher

Brèves les + récentes

Prochainement

Voir tous les évènements

Radio Blog

HTML5 Audio Player with Playlist