Jeunes Gonfrevillais.fr

le blog municipal des jeunes gonfrevillais

Vous êtes ici : Accueil » Actu » Portrait de jeunes » Claire Fleury, jeune arbitre de foot

Portrait sportif

Claire Fleury, jeune arbitre de foot

D 2 juin 2014     A Redac    

A 17 ans, Claire Fleury, licenciée de l’ESMGO Football, est arbitre depuis deux ans au niveau du District Maritime. Et elle ne compte pas s’arrêter là…

JPEG - 45.5 ko
Claire Fleury
Claire est la seule jeune arbitre féminine du District Maritime de football.

Cela peut paraître étonnant mais Claire Fleury n’a jamais pratiqué le football en qualité de joueuse. "Avant d’intégrer l’ESMGO il y a deux ans, je n’avais jamais touché à un ballon de football. J’ai joué au basket à Gonfreville l’Orcher pendant une dizaine d’années jusqu’à 14 ans, puis je me suis cherchée pendant un an. C’est mon père qui m’a évoqué la possibilité de devenir arbitre de foot, car il avait lui même exercé quand il était plus jeune. L’idée m’a plu et j’ai décidé de me lancer. Je suis donc allée voir Yvan Madec, le référent arbitre du club de l’ESMGO pour m’inscrire au cursus de formation."

La jeune fille a suivi trois jours de formation théorique en octobre 2011 pour apprendre les lois du jeu et les bases de l’arbitrage. "Après avoir réussi mon examen écrit, j’ai eu quelques ennuis de santé qui m’ont empêché d’avoir ma première désignation. J’ai donc arbitré pour la première fois en début de saison 2012-2013 une rencontre U13. Ce premier match a été concluant. Ensuite, les désignations se sont enchaînées. Aujourd’hui, j’arbitre presque tous les week-ends, voire en semaine quand des matchs sont reportés à cause des intempéries. Je suis amenée à me déplacer jusqu’à Fécamp et Yvetot."

JPEG - 63.9 ko
Claire Fleury
Claire avec Quentin Lebaillif et Erwan Madec, les trois jeunes arbitres de l’ESMGO Football.

Claire est la seule jeune arbitre féminine du District Maritime de football. "Je suis plutôt bien intégrée dans ce monde masculin. Je n’ai jamais eu de problème avec les joueurs. Je trouve d’ailleurs les garçons plus respectueux avec moi qu’avec les arbitres masculins. Bizarrement, les seules remarques que j’ai pu avoir venaient de la part de dirigeants de club ou d’éducateurs. Jusqu’à maintenant, j’ai toutefois eu de la chance, car je n’ai jamais été confrontée à des situations conflictuelles sur le terrain."

JPEG - 50.4 ko
Claire Fleury
Arbitre de touche lors de la finale régionale U15 féminines à Grand-Quevilly.

Etre arbitre demande de la rigueur. "C’est une vraie responsabilité. Ça forge le caractère, car il ne faut pas se laisser faire. Avant le début des matchs, il faut savoir donner les consignes que ce soit auprès des assistants bénévoles que des entraîneurs, on doit aussi vérifier les licences des joueurs, remplir les feuilles de matchs… Sur le terrain, il faut rester concentrer et attentif pendant 90 minutes, car nous n’avons pas le droit à l’erreur. Après le match, on doit encore rédiger le compte-rendu à remettre au District." De plus, qui a dit qu’être arbitre n’était pas sportif ? "Contrairement à ce que l’on peut penser, l’arbitre de centre court autant voire sinon plus que les joueurs. Avoir une bonne condition physique est indispensable. D’ailleurs, je viens de m’inscrire à l’ESMGO Athlétisme pour garder la forme et travailler mon endurance."

Parmi les expériences les plus enrichissantes de son début de carrière d’arbitre, Claire compte deux évènements. "La saison dernière, j’ai eu la chance d’avoir été choisie par la Commission Régionale des Arbitres pour arbitrer la Coupe nationale U15 féminines à Vichy. J’ai été fière de représenter la Normandie. En avril dernier, j’ai de nouveau été désignée pour arbitrer cette compétition, qui se déroulait cette fois à Clairefontaine. L’année dernière, j’ai également été choisie pour officier pour les Finales Nationales U13 à Capbreton. Ces expériences sont très motivantes, enrichissantes et donnent envie d’aller plus loin."

JPEG - 53.6 ko
Claire Fleury
Claire a été arbitre de centre lors de la Coupe nationale U15 féminines à Vichy en 2013.

Claire prépare l’examen de jeune arbitre de la ligue de Normandie, qui se déroulera en décembre prochain. "J’ai des sessions de formation théorique tous les mois voire toutes les deux semaines. Intellectuellement, il faut être disponible, car il y a un gros livre de règlement à apprendre. Au quotidien, cela demande beaucoup de travail et d’investissement personnel." Pas toujours facile à concilier avec le lycée, Claire entrera en Terminale ES en septembre. "Il faut de l’organisation pour tout concilier. Il y a quelques sacrifices à faire, mais je suis motivée. Je vais essayer de passer tous les examens possibles, après la Ligue, ce sera celui de la Fédération. Je rêve, un jour, d’arbitrer un match international."

Pratique :

Consultez le site de l’ESMGO football.

Consultez le site du District Maritime.

Enregistrer au format PDF

Dans la même rubrique

18 mai 2017 – Maxime, pilote de mini-bolides

13 octobre 2016 – Meilleure jeune boulangère de Seine-Maritime

21 avril 2016 – Lia Despas, artiste engageante

5 avril 2016 – Les échecs, un virus familial pour Lola

17 novembre 2015 – Siegfried s’exprime en images

Rechercher

Brèves les + récentes

Prochainement

Voir tous les évènements

Radio Blog

HTML5 Audio Player with Playlist