Jeunes Gonfrevillais.fr

le blog municipal des jeunes gonfrevillais

Vous êtes ici : Accueil » Info-jeunesse » Ticket vacances » Une fresque pour la paix

Atelier créatif

Une fresque pour la paix

D 30 avril 2015     A Redac    

agrandir

Dans le cadre du programme Ticket-vacances, plusieurs jeunes gonfrevillais participent à l’élaboration d’une fresque pour la paix.

JPEG - 65.8 ko
Une fresque pour la paix
De gauche à droite : Cocotte, Dylan, Jessy, Adeline et Carole.
© Stéphanie Pouteau-Debris

A l’approche de la rencontre du 23 mai, organisée par la Municipalité entre les rescapés japonais des bombardements atomiques de 1945 (appelés Hibakusha) et des jeunes volontaires, une fresque est en train d’être réalisée au local jeune du quartier Teltow.

En trois séances, une dizaine d’adolescents gonfrevillais s’est rassemblée afin d’élaborer une fresque aux couleurs de la paix, qui sera offerte aux Hibakusha, lors de l’escale du paquebot pacifiste "Peace Boat". L’objectif est de "constituer une fresque de 4 mètres de long portant un message symbolique, de la découper en huit pour ensuite la remettre, sous forme de parchemins, aux huit survivants", explique l’animatrice Carole Grammont.

JPEG - 56.6 ko
Une fresque pour la paix
Adeline a déjà participé à plusieurs projets artistiques menés par la Ville, notamment dans le quartier Barbusse et sur la place du Vieux Colombier.
© Stéphanie Pouteau-Debris

Parmi les participants, il y avait ce lundi matin (27 avril), Dylan (15 ans), Adeline (16 ans) ou encore Jessy (13 ans). Chacun d’eux a donné un peu de soi pour mener à bien le projet. Adeline qui a, par le passé, déjà contribué à certains projets artistiques de la Ville, a peint diverses formes sur la fresque. Dylan, lui a décoré les lettrines du mot "Peace Boat" avec des couleurs "flashy" qu’il a lui-même choisi. Enfin, Jessy explique ce qu’elle a compris du projet. "Nous décorons la fresque pour la donner aux Japonais qui ont survécu aux bombes nucléaires."

Un sujet parfois difficile à aborder. Carole Grammont admet que "l’idée est d’utiliser un loisir créatif afin de faire passer plus facilement un message aux jeunes." Ainsi, la peinture permet de mieux appréhender une page sensible de l’histoire.
Le projet n’a pas attiré uniquement des jeunes. Sylvie Eudier, habitante du quartier Barbusse, mieux connue sous le pseudonyme de Cocotte, a elle aussi voulu y participer, mettant en avant l’aspect de partage et d’échange avec les jeunes.

JPEG - 69.1 ko
Une fresque pour la paix
Le fresque sera remise, le 23 mai, aux huit Japonais, survivants des bombardements atomiques de 1945.
© Stéphanie Pouteau-Debris

Le 23 mai prochain, les huit Hibakusha, survivants des attaques nucléaires d’août 1945, débarqueront du paquebot "Peace Boat". Dans un premier temps, une réception se tiendra en leur honneur à la mairie de Gonfreville l’Orcher, en présence du Maire de la Ville. Ensuite aura lieu un moment de témoignages et d’échange interculturel, enfin se déroulera au local jeune du quartier de Teltow, la remise de la fresque par les jeunes gonfrevillais.

Chloé Saunier
Enregistrer au format PDF

Dans la même rubrique

5 juillet – Des activités à gogo pendant l’été

4 avril – Vive les vacances de printemps !

7 février – Cap sur Ticket-Vacances

21 décembre 2018 – Joyeuses vacances !

18 octobre 2018 – Les vacances d’automne, ça cartonne !

Rechercher

Brèves les + récentes

Prochainement

Voir tous les évènements

Radio Blog

HTML5 Audio Player with Playlist