Jeunes Gonfrevillais.fr

le blog municipal des jeunes gonfrevillais

Vous êtes ici : Accueil » Actu » Initiatives » Coup de pouce pour les étudiant-e-s

Jobs d’été

Coup de pouce pour les étudiant-e-s

D 17 août 2016     A webmestre    

agrandir

Comme chaque année, la municipalité a proposé des jobs d’été à 74 étudiant-e-s gonfrevillais-es qui peuvent ainsi découvrir quelques aspects de la vie professionnelle tout en gagnant de quoi financer une partie de leurs frais d’étude.

C’est le bon coup de pouce de l’année pour les étudiant-e-s gonfrevillais-es. Outre la bourse d’études de 183€ attribuée sans condition de ressources* aux étudiants, la municipalité permet aux jeunes poursuivant des études supérieures de travailler dans les services municipaux durant l’été et ainsi de gagner un précieux salaire.

Réparti-e-s dans de nombreux services (accueils, courrier, cabinet du maire, DRH, Informatique, Etat civil, Risques majeurs, Archives, Hygiène des locaux, Affaires scolaires, Hippomobile, magasin, médiathèque, Propreté, Espaces verts, G d’O, Magland…), les étudiant-es se sont adapté-e-s à de multiples fonctions, administratives ou plus physiques, à l’abri ou en plein air. Zoom sur deux jeunes travailleuses.

JPEG - 46 ko
Job d’été à la mairie
Laura Degoutho, 21 ans, travaille dans le service Travaux-Tous corps d’état.
© Pascal Colé

Laura Degoutho, 21 ans, travaille dans le service Travaux-Tous corps d’état. Elle vient de passer une licence de psychologie à Malaga et va démarrer un master en psychologie du développement. « Mes deux premières années de licence, je les ai passées à Rouen. Je suis partie en Espagne pour la troisième année avec Erasmus. Je ne parlais pas un mot d’espagnol en septembre. Je me suis bien entendue avec une amie et j’ai appris sur le tas. A Malaga, ils ont en plus un accent terrible. On m’a dit que si je comprenais bien là-bas, je serai ensuite partout à l’aise pour parler espagnol. » Sa motivation pour travailler cet été dans les services municipaux est financière (« C’est pour pouvoir continuer à payer mon loyer en juillet-août à Rouen »), mais pas seulement. « Mon emploi saisonnier m’apprend à bricoler et ça me sera sans doute utile pour chez moi. » Factotum estivale, Laura a ainsi fait de la peinture dans l’école de Mayville, de la plomberie à la mairie, de la serrurerie dans l’école de musiques, déplacé un tableau dans l’école Turgauville... « C’est très varié, plus varié qu’aux Espaces verts où je travaillais l’an passé. Avant, je n’y connaissais rien en bricolage, maintenant je sais mieux comment m’y prendre. » La future psychologue apprécie l’opportunité qui lui est offerte par la municipalité et compte postuler à nouveau pour l’an prochain.

JPEG - 104.8 ko
Job d’été à la mairie
Julie Blondel, 21 ans, était dans le service Hippomobile en juillet.
© Stéphanie Pouteau-Debris

Julie Blondel, 21 ans, était dans le service Hippomobile en juillet. Après une licence en économie à la fac du Havre, elle va faire un master en urbanisme et environnement. « Je monte à cheval depuis des années au poney club de Gonfreville. Quand j’ai entendu parler de ce poste à la réunion d’information, je n’ai pas hésité. Je connaissais d’ailleurs déjà Vézo et Adja puisqu’ils ont été un moment en pension au poney club. » Entre le concours d’obstacle et le travail de voirie attelé, il y a quelques nuances qui n’ont pas dérouté Julie. « Cela faisait une nouvelle discipline à apprendre et j’ai bien aimé. Nous avons sillonné le Chemin-Vert, Mayville et Gournay. La semaine était organisée entre voirie et espaces verts, ramassage de poubelles et tonte notamment. Moi, je m’occupais plus de la jument, c’est ma copine, mais les deux sont des crèmes, de gros nounours de 800 kilos. Ils écoutent super bien. A gauche, à droite, marche arrière…, ils font ce qu’on leur demande avec précision. Ça se joue parfois au centimètre entre les murets et l’attelage. En plus, les gens sont contents de nous voir. Malgré leur masse imposante, les chevaux ne font pas peur. Les enfants peuvent les caresser sans danger. » Julie est conquise. C’est sûr, l’an prochain elle demandera à retravailler avec sa « copine » qui, avec son compagnon, sera sur la Fête de la Ville pour de sympathiques balades en calèche.

A l’issue de leur contrat saisonnier, certain-e-s étudiant-e-s comme Laura rempileront pour intégrer le service Logistique qui assurera le bon déroulement de la Fête de la Ville des 3 et 4 septembre.


*Pour bénéficier de la bourse aux étudiant-e-s, il faut se présenter à l’accueil de la mairie muni d’un certificat de scolarité et d’un relevé d’identité bancaire. La demande devra être déposée entre le 3 octobre et le 25 novembre. Infos au 02 35 13 18 27.

Enregistrer au format PDF

Rechercher

Brèves les + récentes

Prochainement

Voir tous les évènements

Radio Blog

HTML5 Audio Player with Playlist