Jeunes Gonfrevillais.fr

le blog municipal des jeunes gonfrevillais

Vous êtes ici : Accueil » Actu » Initiatives » Voyage à Buchenwald

Mémoire

Voyage à Buchenwald

D 29 avril 2010     A Redac    

Élèves de 3ème à Gustave-Courbet, Dylan Legros et Lenny Horcajuelo (15 ans) ont participé à un voyage de mémoire, en partie financé par la municipalité gonfrevillaise. Du 23 au 28 avril, ils ont découvert des camps de travail et de concentration en Allemagne.

Buchenwald

Tous les ans, l’association Buchenwald, Dora et Kommandos organise une visite des camps de concentration allemands pour une cinquantaine de jeunes seinomarins. Cette année, Dylan et Lenny, jeunes gonfrevillais de 15 ans, faisaient partie du voyage de mémoire. "Nous sommes intéressés par l’histoire et la seconde guerre mondiale est au programme cette année. C’était une opportunité de découvrir sur place ce que l’on voit dans les livres scolaires."

JPEG - 96.2 ko
Buchenwald
Lenny Horcajuelo et Dylan Legros (à droite), avec Albert, un ancien déporté, à l’entrée du camp de Buchenwald.

Les jeunes ont donc découvert les camps de travail de Dora et d’Ellrich ainsi que le tristement célèbre camp de concentration de Buchenwald. Entre 1937 et 1945, 250 000 personnes, de plus de trente nationalités, ont été déportées à Buchenwald. Plus de 56 000 déportés y ont laissé leur vie. "Ce qui m’a marqué le plus, c’est le nombre de morts qu’il y a eu dans les camps. J’ai été surpris par la cruauté et la barbarie des SS, qui n’hésitaient pas à torturer et à tuer quand ils en avaient l’envie, souligne Lenny. Les déportés n’étaient pas considérés comme des êtres humains."

Albert, un ancien déporté a fait le voyage avec les collégiens."Il a d’abord été déporté à Buchenwald, puis a été transféré dans le camp de travail de Dora. Il nous a expliqué les conditions de vie difficiles. Les déportés ne mangeaient qu’un petit bout de pain dur par jour. Albert a échappé à la mort. Lorsqu’il est sorti du camp, il ne pesait plus que 40 kgs", tient à raconter Dylan.

JPEG - 111.4 ko
Buchenwald
Moment de recueillement sur la plaque commémorative à Buchenwald.

La visite du camp de Buchenwald a été particulièrement émouvante, entre la salle des tortures, les cellules de détention, les fours crématoires, les fosses communes, le musée… "Nous nous sommes recueillis devant les différents mémoriaux. Nous avons observé une minute de silence devant la plaque commémorative, sur laquelle chaque nation déportée est mentionnée. A l’entrée du camp de Buchenwald, sur la place d’appel, l’horloge est restée figée sur 15h15, l’heure de la libération du camp", explique Lenny.

Samedi 8 mai, à l’occasion de la commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale, Dylan et Lenny seront présents à la cérémonie au Monument aux morts, aux côtés des anciens combattants, de Jean-Paul Lecoq, député-maire de la ville et des élus municipaux. La parole leur sera donnée pour qu’ils témoignent de ce voyage de mémoire.

JPEG - 95.8 ko
Buchenwald
Les fours crématoires de Buchenwald fonctionnaient 24 heures sur 24.
JPEG - 89.8 ko
Buchenwald
Trois fosses communes sont situées à côté du camp de Buchenwald. Plus de 3000 déportés y reposent.

Voir en ligne : Association Buchenwald, Dora et Kommandos


Rendez-vous le 8 mai au Monument aux morts, à 10h.

Enregistrer au format PDF

Dans la même rubrique

4 février – Le centre social fait des bulles

8 novembre 2018 – Le centre social en BD

24 septembre 2018 – Ready To’Go en action

13 mars 2018 – La nuit de l’eau

15 décembre 2017 – Mobilisées pour le Téléthon !

Rechercher

Brèves les + récentes

Prochainement

Voir tous les évènements

Radio Blog

HTML5 Audio Player with Playlist